Radiolibre diffuse des liens

Au vu de l’inactivité du site vous aurez compris que les rédacteurs sont ailleurs. N’ayant comme les autres plus le temps de rédiger des articles, mais passant néanmoins du temps à scruter les sites des autres je vous propose à compter de ce jour de retrouver les “brèves” qui auront retenu mon attention.

Si d’autres veulent partager leur veille sur les contenus musicaux, la porte est toujours ouverte

On joue?

Chers vendredisoiristes,
puisqu’il ne se passe plus grand chose sur ce site et que de voir mon dernier “post” trôner depuis trop longtemps en haut de l’affiche m’ennuie, voici de quoi vous faire patienter pendant le week-end maussade qui nous attend…
Une petite sélection de clips faisait référence aux jeux “vintage”.
Ne vous privez pas pour compléter la liste.

Les excellents Fujiya & Miyagi qui sortent “Light bulbs” ces jours-ci. Ils méritent qu’on y jette une oreille.

Un classique de chez classique et qui va réveiller tous les “anti” Gondry:

Et pour terminer (déjà?) un clip ingénieux mis en musique par les hollandais de ZZZ, découverts à Dour en 2007:

A ne pas confondre avec ceci:

Incroyable, non???
Tout s’achète! Après “les pochettes qui se ressemblent” (voir ci-dessous), les pubs qui dévorent tout!

AC/DC vs. Fancy

Chers vendredistes,
depuis juin je me suis fait très discret mais je ne me sens aucunement coupable puisque je vous avais prévenu.

Parfois pourtant, je pense encore à vous. C’est le cas, par exemple, quand je tombe sur deux pochettes qui se ressemblent. Comme c’était le cas il y a une dizaine de jours
…et comme ça l’est à nouveau aujourd’hui.

Bon week-end,

Benjamin

http://www.acdc.com/

http://www.myspace.com/welovefancy

P.S: Pour éviter tout malentendu, je ne suis pas allé chercher ces deux exemples dans ma propre discothèque…

Virgil Widrich fait des émules…

Un des cinéastes que je révère le plus est Virgil Widrich. Un as du film court mettant en oeuvre des techniques complexes d’animation du papier.

Découpage, photocopies, pliage, et stop-motion sont au menu. C’est un virtuose. Il en a même reçu un Oscar le lascar pour son Copy Shop en 2002. Et une Palme d’Or à Cannes pour son Fast Film en 2003.

Visible en ligne Fast Film dure 14 minutes

Evidemment tant de talent cela fait des émules même si ceux-ci semblent ignorer que d’autres l’ont fait aussi avant.

Un groupe de Dublin, Sickboy, a pris pour prétexte la gémellité de deux frères membres du groupe, pour explorer la thématique de la copie conforme et explorer la même esthétique que celle proposée par notre génial autrichien.

A vous de voir et d’écouter.

Nécrospirituals – Marc Moulin et son Placebo

Marc Moulin est mort. Ca m’a foutu le blues depuis que je l’ai appris.

Il faut dire que Marc Moulin est l’auteur des premiers albums de musique dont je me souvienne, non pas la période Telex, ni Blue Note, mais avant lorsqu’il jouait avec Placebo.

Certains artwork m’ont fait planer mouflet. Particulièrement la pochette de “Ball of Eyes” que mon père possédait dans sa collection de vinyles et qui avec 1973 sont les seuls vinyles que j’ai jamais gravés sur CD.


Parce que 30 ans après en pleine vague lounge Placebo c’était le meilleur médicament à la mélancolie et que Marc parti sa musique nous console juste un peu.

Placebo – Balek

Placebo – Humpty Dumpty